John D’Agata

Yucca Mountain

Traduit de l’anglais par Sophie Renaut. 160 p.
ISBN 978 293 060 104 5. 16 euros. Juin 2012.

 

En 1980, un an après l’accident du réacteur de la centrale de Three Mile Island, le Comité américain de l’énergie atomique fait pression sur le Congrès pour que tous les déchets nucléaires du pays soient stockés sur un seul site. Ce sera Yucca Mountain, à 140 kilomètres de Las Vegas, Nevada. Ce livre révèle les moindres détails de ce projet d’enfouissement massif : les dizaines de millards de dollars nécessaires pour aménager la montagne ; le rôle des lobbyistes pro-nucléaires sur le vote des élus corrompus ; l’échec des géologues à rendre la montagne imperméable ; les 250 camions qui passeront chaque mois par le centre de Las Vegas, remplis de déchets radioactifs ; les manuels scolaires financés par l’État pour convaincre les élèves que le « nucléaire est écologique » ; le comité d’expert chargé d’inventer une enseigne indiquant la dangerosité du site et compréhensible dans 10 000 ans ; la visite guidée des entrailles de la montagne… Mais la force du texte ne réside pas seulement dans les cris suscités par la peur du nucléaire. Mêlant avec force détails enquête de terrain et dialogues personnels – où s’invitent Noam Chomsky, Edward Abbey et Edvard Munch –, John D’Agata scrute les néons d’une ville derrière lesquels les suicides se comptent en masse et où la démesure ultime prend la forme d’un hôtel stratosphérique indestructible. Un récit sombre et éblouissant, servi par une écriture cinématographique, qui s’avale aussi vite qu’une pastille d’iode et dont la chute est vertigineuse.

 

John D’Agata enseigne l’écriture à l’université d’Iowa, où il vit. Il a également dirigé The Lost Origins of the Essay et The Next American Essay. Il est également l’auteur, avec Jim Fingal, de Que faire de ce corps qui tombe (Vies parallèles, 2015)

 

 

JOHN D’AGATA AU FESTIVAL AMERICA 2016

John D’Agata est l’un des auteurs invités par le célèbre Festival America (Vincennes), où il participera à plusieurs rencontres autour de Yucca Mountain (Zones sensibles, 2012) et Que faire de ce corps qui tombe (Vies parallèles, 2015).

 

Le Café des Libraires
PSYCHOSE | Vendredi 09 septembre 2016 de 17h00 à 18h00
Dan Chaon, Patrick Flanery, John D’Agata
Forum des Écrivains
LITTÉRATURE & JOURNALISME | Samedi 10 septembre 2016 de 14h00 à 15h00
Christopher Bollen, John D’Agata, Greil Marcus
Les Grands Débats
LES ANNÉES OBAMA | Samedi 10 septembre 2016 de 18h00 à 19h00
John D’Agata, Kevin Powers
Les Grands Débats
FAUT-IL AVOIR PEUR DE L’AMÉRIQUE ? | Dimanche 11 septembre 2016 de 14h00 à 15h00
John D’Agata, Patrick Flanery, Iain Levison
Forum des Écrivains
DE L’ESSAI, UNE TRADITION AMÉRICAINE | Dimanche 11 septembre 2016 de 16h00 à 17h00
John D’Agata, Greil Marcus, John Jeremiah Sullivan
Forum des Écrivains
LE POUVOIR DES LIVRES | Dimanche 11 septembre 2016 de 17h00 à 18h30
John D’Agata, Megan Kruse, Iain Levison, Anna North

« L’un des écrivains américains les plus importants de ces dernières années »,

David Foster Wallace

 

« Un impressionant reportage… d’une écriture à vous couper le souffle »,

The New York Times

 

« Ce livre représente ce que l’essai contemporain peut offrir de meilleur… « ,

The Los Angeles Times

 

« Un livre fantastique »,

Le Soir

 

« Un livre servi par la plume d’un grand écrivain »,

Le Monde diplomatique

 

« 160 pages haletantes, un véritable tour de force »,

Le Vif / L’Express

 

« Comme David Foster Wallace ou William Vollmann… John D’Agata créé avec brio un espace sous la surface du texte pour nous confronter avec la terreur »,

Book Forum

 

« Des phrases dont la beauté est taillée au couteau… avec obsession »,

Time Out

 

« Un livre effrayant… Docteur Folamour version essai »,

Orion Magazine

 

« Un récit magnifique, esthétiquement innovant et plein d’humilité »,

Publisher Weekly