6|5

Traduit à partir de 0 et de 1 par Ervin Karp & Donald Pratt
ISBN 978 2 930601 10 6. 264 p. 7 illus.
Février 2013 – Avril 2014. 15,65 euros.

 

Je ne porte pas de costume et les limousines ne m’impressionnent pas. Je ne dîne pas dans des restaurants quatre étoiles. Je ne porte pas de casquette avec le logo de mes employeurs car je n’ai ni tête ni visage, et depuis la crise économique mondiale de 2007 je n’ai cessé d’envahir les marchés financiers.

Je travaille au 1 700 MacArthur Boulevard, à Mahwah, une banlieue endormie du New Jersey située à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest de Wall Street. Mon bureau est grand comme sept stades de football américain, mais je n’en occupe pas la totalité : l’espace où je travaille ne fait que quelques centimètres carrés, loués tout spécialement à Mahwah par mes employeurs pour une somme que j’estime entre 10 000 et 25 000 dollars par mois. Comme certains étudiants je vis en colocation. Ceux qui partagent le réfrigérateur avec moi s’appellent Dagger, Sniffer, Guerrilla, Shark ou Razor, et tous sont autant de concurrents potentiels que je scrute attentivement à longueur de journée.

Je travaille de 9h30 à 15h30, sans relâche et si vite que je prends des décisions en bien moins de temps qu’il n’en faut à un être humain pour cligner de l’œil.

 

Sommaire

6. Liquidés

Princeton. Lehman Brothers. Goldman Sachs. Occupy Wall Street. L’intelligence. Sniper.

5. Le soulèvement des machines

Histoire du CAC-40. Thomas Petterfy et son cyborg. Le NASDAQ. Sheldon Maschler, Josh Levine, Datek. Les bandits du SOES. Soupçons au NASDAQ. Island. Reg ATS et Reg NMS. MIFID I. Jerry Putnam et Archipelago. La privatisation des marchés. NYSE Arca : le Goldman Sachs Exchange. Le trading à haute fréquence. Humains et non humains.

4. Humains, non humains

L’l’IPO de BATS Global. Temporalités non-humaines. Deep Blue. Gaspard de Prony et les computers humains. Charles Babbage, Adam Smith et Karl Marx. Le retour des calculateurs humains. Le haut de la pyramide

3. Proies et prédateurs

Guerrilla. Les algorithmes des marchés: Iceberg, Shark, Sumo, Stealth, Oasis et tous les autres. Vernon Smith, The Penn-Lehman Automated Trading Project et le marché virtuel de Sante Fe. Todd Kaplan et Sniper. Les parasites.

2. Zones grises

Harvey Houtkin et Attain. Direct Edge. The Dark Knight Capital Rises. Le 6 mai 2010. Sergey Aleynikov et Goldman Sachs. Manipulations de marché. Bourrage d’ordres. Les moulins à vents.

1. Les archipels

William Heath. La télégraphie et les courses de chevaux. Reuters et ses pigeons. L’arrivée du stock ticker, ou les origines du trading à haute fréquence. Jesse Lauriston Livermore. Hibernia, Spread Networks et McKey Brothers. Les colocataires. La vitesse de la lumière. Les archipels.

-1. Les surfeurs

L’humilité. Retour sur Island. The Great Fed Robbery. La vitesse de la lumière. Nasdark. Trade Tech 2013. Foresight. Basildon. Ice-Nyse-Euronext. Bugs et délit d’initiés à la milliseconde.

-2. Retour vers le futur

Haralabos Voulgaris et la NBA. Retour vers le futur. Louis Bachelier et la marche au hasard. Claude Shannon et Edward Thorp. Des casinos de Las Vegas aux premiers hedge funds. The Prediction Company : J. Doyne Farmer & Norman Packard. Réseaux neuronaux, dynamique non linéaire, théories du chaos. Prophet.

-3. Les animaux

Jean-Baptiste Pointe du Sable. Naissance du Chicago Board of Trade. Le télégraphe, l’annihilation du temps et le capitalisme. La naissance des fosses. La technologie et la formation des prix. Les animaux des parquets : cris, signes de la main et regards torves. La vitesse et la sueur. Le CBOE et l’IMM. Lundi noir.

-4. Boites noires

Leo Melamed et le Merc. Retour sur le lundi noir. Fischer Black, du MIT à Goldman Sachs. Black, Scholes et la formule Black-Scholes. Le CBOE. Modélisations mathématiques. Le sourire de la volatilité. Blair Hull Trading. O’Connor And Associates. Les chartistes. Retour sur The Prediction Company. Hautes fréquences.

-5. Agents de Dieu

Melamed, Harvey et la compensation du Merc. L’arrivée des algorithmes. Globex versus Aurora. Fin de la guerre entre le Chicago Board of Trade et le Merc. La guerre des petits et des grands. Getco. Jim Simmons et Renaissance Technologies. Les scolastiques et les agents de Dieu. Pretium iustum mathematicum licet soli Deo notum. L’œil des dieux.

L’Humanité [lien]

 »Un petit ouvrage composé comme un thriller, à la découverte d’un monde peuplé de personnages fascinants »

 

Le Soir [lien]

 »Si vous croyez que les marchés financiers ressemblent encore aux bourses du siècle dernier, ouvrez ce livre de toute urgence »

 

Le Monde [lien]

 »La catastrophe est proche, mais d’ici là on aura eu le plaisir de lire cet excellent livre, parfaitement documenté »

 

Le Monde [lien]

 »On tombe des nues à chaque page, dans ce précis de destruction mathématique du monde. Un livre extraordinaire. »

 

Le Nouvel Observateur

 »Un livre haletant, avec un habile dosage d’explications et d’anecdotes »

 

Libération [lien]

 »Un excellent livre, une histoire passionnante et effrayante »

 

France Culture – Réécouter l’émission 

 »Un livre uppercut qui se lit comme un roman »

 

Article 11

 »Une réflexion pointue sur la vitesse de diffusion des données financières et sa révolution à l’ère du trading sauvage. Oubliez Grisham et pensez Virilio »

 

Toward Grace [lien]

 »Regorgeant d’anecdotes, sérieusement documenté, un livre très agréable à lire malgré ce que son sujet très technique pourrait laisser craindre »

 

Le dernier blog [lien] « 6, c’est l’histoire d’une chute »

 

Diogène [lien]

 

L’Echo [lien]