Stéphane Malfettes

American Rock Trip

Traduit de l’anglais par Sophie Renaut. 256 p. 110 illustrations.
ISBN 978 293 060 102 1. 22 euros. 2011-2013

 

Encore un livre sur le rock ? Pire : un livre sur les musées du rock. Les Américains n’ont ni grottes de Lascaux ni Chapelle Sixtine, mais au beau milieu du 20e siècle ils ont inventé le rock’n’roll. Depuis quelques années, ils ont même développé un art bien à eux : accommoder leurs reliques en les exposant sous des vitrines. Aussi peu rock’n’roll soit-il, l’arsenal muséal constitue aujourd’hui l’étape ultime du processus de sacralisation des mythologies populaires. Exit une certaine tradition à l’européenne : au pays du rock, on confère le statut de trésor national à un pied de micro, une paire de santiags, un défibrillateur cardiaque… Si cette patrimonialisation s’apparente à « une réaction névrotique devant le vide des souvenirs » (Umberto Eco), elle révèle néanmoins la place qu’ont prise ces musiques dans la vie quotidienne de tout un chacun.

American Rock Trip est le fruit d’une véritable enquête de terrain menée par un auteur qui (par ailleurs) travaille lui-même dans le plus grand musée du monde : douze mille kilomètres parcourus pied au plancher en voiture, avion, train et bus, de Seattle à New York en passant par le Vieux Sud ; six semaines de pérégrinations pour visiter une cinquantaine de lieux (des musées aux cabinets de curiosités pop) et aller à la rencontre d’un casting de personnages hauts en couleur… En jetant son dévolu sur ces musées d’un genre nouveau, American Rock Trip raconte l’histoire récente des États-Unis et restitue l’attachement, universel et irrationnel, qui régit la relation entre musiciens et publics. En bref : le rock tel qu’on ne l’a jamais lu.

 

Stéphane Malfettes travaille au Musée du Louvre.

 

SOMMAIRE

Le parcours
La maison de Johnny Cash
Mississippi : The Birthplace of America’s Music
Le roi des fans
Le cabanon où Muddy Waters a grandi
Dans la chambre à coucher de Britney Spears
En enfer avec Jerry Lee Lewis
Les canapés léopard de Nick Tosches
Le Steinway de John Lennon racheté par George Michael
Le piano sauvé des eaux de Fats Domino
La machine à raffermir les fesses de Dolly Parton
Le mystère de la country music
Le défibrillateur cardiaque d’Elvis Presley
Quelque chose de Tennessee
Les lunettes à triple foyer de Buddy Holly et Roy Orbison
Le whisky-Coke de Sir Paul McCartney
Corpus Christi
Noir c’est noir
Les combinaisons luminescentes de Daft Punk
La guitare en acier trempé de Bob Dylan
Les bottes cousues-main de Lemmy Kilmister
Michael Jackson et son singe Bubbles
Dans l’atelier d’Allen Ruppersberg
Les dessins de Jimi Hendrix
La musique congelée de Frank Gehry
Le candélabre de Liberace
Le syndrome Hard Rock Café
Le Louvre du Rock And Roll
Le génie de Thomas Edison
La quatrième dimension de Détroit
Les calculs rénaux de Gene Simmons
Les trois pierres tombales de Robert Johnson
Le rire de Rembrandt

« Un remarquable travail »,

France Culture

 

« Un livre bourré d’anectodes parfois très drôles, qui réussit son objectif, beaucoup plus instructif qu’il n’y paraît »,

France Inter

 

« Un remarquable bouquin… une lecture passionnante, absolument distrayante et indispensable »,

Rock & Folk

 

« Un portrait des Etats-Unis d’une justesse effrayante »,

Le Quotidien de l’Art

 

« Un beau travail de reportage doublé d’une réflexion impressionniste sur la muséographie du kitsch »,

Moustique

 

« Une plongée subjective, souvent fort drôle. Un regard particulier sur l’Amérique vu par la petite lorgnette du rock »,

Focus/LeVif