Autour de L’occupation du monde

Mardi 29 mai 2018 | Théâtre de la Reine blanche, Paris | 19h30-21h

Rencontre autour du livre de Sylvain Piron L’Occupation du monde, premier d’une série d’ouvrages à paraître chez Zones sensibles consacrés à l’anthropologie économique. En présence de l’auteur (médiéviste, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales), de Wim Decock (juriste et latiniste, professeur d’histoire du droit aux universités de Leuven et de Liège). [Lien]

 

Vendredi 15 juin | Librairie Par Chemins, Bruxelles | 19h
Présentation du livre de Sylvain Piron L’Occupation du monde, en présence de l’auteur (médiéviste, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales). [Lien]

 

Vendredi 29 juin | Musée du Quai Branly | 19h
Rencontre autour du livre de Sylvain Piron L’Occupation du monde, en présence de l’auteur (médiéviste à l’Ecole des hautes études en sciences sociales), d’Antonin Pottier (Ecole des hautes études en sciences sociales) et de Philippe Descola (Collège de France).

Autour de Brouillards toxiques

Dimanche 22 avril 2017 | Quai Edouard Van Beneden, Liège | 14h00

Lors de cette croisière unique en son genre, nous voguerons à la rencontre du paysage industriel et de ses reconfigurations…D’abord, il y avait une vallée, creusée par la Meuse, dont le limon fertilisait les terres alentour. Puis la vallée devint industrielle, le cours du fleuve fut rectifié ; de précieux minerais furent extraits des entrailles de la terre ; l’atmosphère s’emplit de gaz et de poussières. Enfin, il y eut des friches, des espaces abandonnés, désaffectés puis réaffectés.

Rien de tout cela ne s’est fait de manière « naturelle » : toute l’histoire de la vallée de la Meuse est parsemée de contestations, de coups de force et d’enjeux forts, qui portent notamment sur les manières de raconter toute cette histoire… Comme lorsque de nombreux habitants d’Engis décédèrent des suites d’un brouillard toxique, en 1930. Nous en parlerons…

Cette croisière sert de point d’articulation entre notre héritage industriel et les manières d’enquêter sur cet héritage. Elle est née d’un livre : Brouillards toxiques, d’Alexis Zimmer (Zones Sensibles) et des précieuses contributions de nos « G. O. » de la journée, tous deux plongeurs obstinés en archives profondes : Anne Stelmes et Alexis Zimmer, avec la complicité d’Arnaud Péters et le travail de compilation de François Thoreau.


Embarquement :
14h00 (Quai Edouard Van Beneden : embarcadère face à l’Aquarium)

Débarquement : 16h30 (même endroit)


Réservation indispensable
avant le 20/04/2018 : reservation@certaine-gaite.org
Renseignements : 04 222 12 46

 

Plus d’information ici.